ExpressVoyage.ca - Numéro 1 au Quebec
 


Lundi, 16 juillet 2007

Un enfant peut-il voyager seul?
 

Un enfant peut voyager seul. Mais attention : tout voyageur de moins de 18 ans, voyageant seul ou avec un seul parent, se doit d’avoir en sa possession une lettre de consentement notariée. Sans quoi, il se verra refuser l’accès à bord de l’avion. 

En fait, cette fameuse lettre est un papier autorisant l’enfant à voyager sans ses parents ou avec un seul d’entre eux. Il est fortement conseillé de la faire certifier par un notaire ou d’y faire apposer un sceau par un commissaire en assermentation afin que sa validité ne soit pas mise en doute.

Certaines agences de voyages offrent ce service avec l’achat du billet d’avion. C’est gratuit et cela peut éviter bien des soucis! 

On n’est jamais trop bien préparé lorsque l’on voyage avec des enfants. Peu de parents le savent, mais un enfant de moins de 18 ans ne peut quitter le pays sans cette lettre.

Les autorités canadiennes ne peuvent se permettre de laisser un enfant traverser les douanes sans se poser des questions : est-il en fugue? Est-ce que ce parent tente de kidnapper l’enfant et se sauve vers un autre pays ?

Mineur voyageant avec un seul parent

Que le parent soit divorcé ou non, cette lettre est requise. Le parent qui ne participe pas au voyage se doit de signer un billet autorisant l’autre à quitter le pays avec leur enfant.

Dans le cas où les parents sont divorcés et que l’un des deux a la garde légale de l’enfant, cette lettre n’est pas nécessaire. Par contre, il faut s’assurer d'avoir la preuve de la garde de l’enfant dans sa valise. Elle pourrait être demandée.

Mineur voyageant seul

Tout mineur quittant le pays sans ses parents doit également être muni de cette lettre. Elle évitera bien des questionnements de la part des douaniers. Elle prouvera ainsi que ses géniteurs l’autorisent à voyager sans eux.

De surcroît, plusieurs compagnies aériennes offrent un servir d’accompagnement pour les enfants qui s'envolent seuls. Elles escortent et veillent sur eux, de leur enregistrement à l’aéroport jusqu’à leur arrivée.

À destination, l'agent responsable de votre petite merveille procédera aux formalités de douane et d'immigration avec l'enfant et l'aidera par la suite à récupérer ses bagages.

Par exemple, Air Canada propose le service pour «enfants non accompagnés»  mais uniquement sur ses vols directs. Les voyageurs de 5 à 11 ans bénéficieront d'une attention continuelle de la part de l'équipage. Des frais de 75$ l'aller simple s'appliquent.

Pour ceux de moins de 12 ans pour qui le service pour enfants non accompagnés n'a pas été demandé, ils doivent être obligatoirement accompagnés d'une personne d'au moins 16 ans.

Du côté d’Air Transat, les enfants voyageant seuls et âgés de 5 à 11 ans peuvent également en bénéficier et ce, sans frais et sur tous les vols.

Peu importe la compagnie aérienne choisie, la lettre de consentement parental est toujours requise.

Il faudra également remplir un formulaire et fournir toutes les coordonnées de la personne qui accueillera l'enfant à son arrivée. Il ne sera pas laissé à une personne dont le nom ne figure pas sur le formulaire. De plus, des pièces d’identités avec photo lui seront demandées.

Toutefois, les autorités en place ne demandent pas systématiquement cette lettre. Advenant le cas qu’ils la demanderaient et que votre enfant ne l’aurait pas, il ne pourra prendre son vol.

Mieux vaut donc se parer à toutes les éventualités.

Pour un modèle de lettre de consentement, cliquez ici

.



© Logimonde Media Tous droits réservés
Renseignements : salledepresse@logimonde.com
450-689-5060 poste 223