ExpressVoyage.ca - Numéro 1 au Quebec
 


Lundi, 23 juillet 2012

Portrait d'agence: Voyages Vasco Deux-Montagnes
ExpressVoyage.ca a rencontré Dominique Hébert Lacroix, propriétaire de l'agence
Marie-Josée Pelchat
legend...
Christine Delisle, Sonia D'anjou, propriétaire de Voyages Vasco Deux-Montagnes et Cynthia Bakayoko
Jusqu’en 2009, les villes de Deux-Montagnes et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac ne disposaient d’aucune agence de voyages. Les habitants devaient se rendre à Saint-Eustache (pas très loin) pour réserver leurs vacances. C’est alors qu’en 2009, Voyages Vasco Deux-Montagnes a ouvert ses portes, résultat de la décision de Dominique Hébert Lacroix et Sonia D’anjou se lancer dans l’univers touristique. Tous deux œuvrant, auparavant, dans des domaines complètement différents de celui des agences de voyages, ils sont devenus propriétaires.

legend...
Dominique Hébert Lacroix, propriétaire de Voyages Vasco Deux-Montagnes
En novembre prochain, ce sera déjà le troisième anniversaire de l’agence. La nouvelle franchise est partie du bas de l’échelle avec aucune clientèle, toutefois le marché était propice à son succès, car mois après mois, les chiffres augmentaient. Selon Dominique, la franchise va très bien. Les dix agences de voyages de Saint-Eustache ne sont effectivement pas un obstacle pour Voyages Vasco Deux-Montagnes.

Ce qui les différencie

Outre les espaces réservés aux bureaux des conseillers, l’agence a pensé installer un petit coin pour divertir les enfants pendant que leurs parents magasinent les forfaits vacances. Une attention de plus en plus populaire dans les agences de voyages.

Au début de l’hiver 2012, les propriétaires se sont associés avec une dame qui confectionne des maillots de bain. Ils ont eu l’idée de vendre des maillots de bain à même l’agence et cette femme les fabrique sur mesure pour eux. « Nous commandons parmi les différents tissus qu’elle nous propose et les modèles sont tous uniques. Les gens qui achètent ici sont les seuls sur la plage avec le maillot qu’ils portent, à moins qu’un autre de nos clients se trouve au même endroit », disait Dominique.

Depuis 2 mois, ils vendent des robes soleil faites à partir du même tissu que les maillots, ainsi les clientes peuvent se baigner avec leur robe sans devoir aller se changer.

Une panoplie de projets bouillonne dans l’esprit de Dominique et de Sonia, tel que fournir tous les accessoires essentiels aux voyages. Ils veulent vendre des valises, des sacs, des adaptateurs, de la crème solaire et tous les à-côtés utiles. « Les clients vont toujours magasiner dans les boutiques pour acheter leurs accessoires de voyages, alors que nous, on aura tout sur place », expliquait le propriétaire.

Portrait : Agence Voyages Vasco Deux-Montagnes
L’équipe est composée des deux propriétaires et d’une dizaine d’agents extérieurs. Dominique travaillait à son compte depuis cinq ans. Il avait une compagnie de recyclage de métaux. « Comme j’étais habitué à être mon propre patron, je connaissais déjà la gestion et le fonctionnement d’une entreprise. J’avais envie de me lancer dans quelque chose de plus amusant », racontait-il. En effet, ce n’est pas du tout dans la même branche d’activités.

Pour sa part, Sonia D’anjou, aussi propriétaire de Voyages Vasco Deux-Montagnes, œuvrait dans la restauration depuis plus d’une quinzaine d’années. Ce qui représente en réalité, toute sa carrière sur le marché du travail jusqu’à il y a presque trois ans.

De plus en plus, les propriétaires cherchent à recruter des agents extérieurs qu’ils forment eux-mêmes. « Au départ, nous avions un peu peur de nous faire avoir en engageant des agents extérieurs, mais nous nous sommes rapidement aperçus qu’il n’y a aucun risque », disait Dominique. « Nous essayons d’en recruter le plus possible et nous les choisissons habituellement sans expérience. » Ils leur montrent de A à Z, comment vendre les produits, comment utiliser les engins de réservations, etc. « Je pense que ces conseillers restent avec nous plus longtemps puisqu’ils ne sont pas mécontents de notre fonctionnement qu’ils ne comparent pas avec d’autres agences où ils auraient pu développer des habitudes différentes des nôtres », ajoutait-il.

Dominique et Sonia ont suivi leur formation directement au siège social de Vasco. Évidemment, la formation pour les franchisés diffère de celle des agents extérieurs et les membres de Vasco ne laissent pas les nouveaux propriétaires seuls sur le terrain, ne sachant pas par où commencer. « Quelqu’un est venu nous aider à ouvrir l’agence, car il fallait nous montrer comment bien l’opérer et tout installer », expliquait Dominique. « Nous sommes partis de rien et maintenant, ça va super bien. »

Portrait : Agence Voyages Vasco Deux-Montagnes
Afin d’être à jour dans l’industrie, l’équipe de Deux-Montagnes assistent à beaucoup de formations offertes par les grossistes. Comme la programmation change d’année en année, il y a beaucoup de données à savoir. Puis, en plus des formations offertes par Vasco, chaque année, ils vont passer une fin de semaine à Québec lorsqu’il y a le plus grand nombre de navires accostés pour les visiter. « Nous voyageons environ cinq fois par an et ça nous aide à mieux connaître les endroits où nous envoyons nos clients », affirmait-il.

Les tendances du marché

La majorité de leurs ventes sont des croisières en Europe. De toute évidence, les forfaits vers le sud gagnent en popularité l’hiver, mais en comparaison avec la première année, l’agence vend moins de sud et beaucoup plus de croisières. « Nous essayons de transformer les clients sud en clients croisières. On leur fait savoir que c’est aussi offert en formule tout inclus et qu’ils visiteront plusieurs endroits » disait Dominique. « C’est aussi plus profitable pour nous et nous remarquons que la clientèle croisière est plus fidèle, elle voyage plus et c’est probablement parce qu’elle a davantage les moyens financiers de le faire. »

En ce qui concerne les voyages organisés, Voyages Vasco Deux-Montagnes propose 1 à 2 voyages vers les destinations soleil et la plupart du temps, 2 croisières européennes, annuellement.

D’ailleurs, l’année dernière, l’agence a organisé un voyage pour aller voir le Canadien à l’extérieur de Montréal. Le groupe est parti en autobus, de l’agence, pour deux nuits et a assisté à une partie de Hockey en tant que visiteurs. Comme l’expérience à bien fonctionné, ils le feront tous les ans à New York ou à Toronto, entre autres. « Nous tentons de nous spécialiser dans les voyages de sports, car c’est payant pour nous et c’est très abordable pour les clients », racontait le propriétaire. « Nous allons aussi essayer d’en planifier un pour le soccer maintenant que l’Impact fait partie de la grosse ligue et il nous changeons de pays chaque fois pour ne pas ennuyer les clients qui reviennent à plusieurs reprises. »

Portrait : Agence Voyages Vasco Deux-Montagnes

Votre agence se distingue en mettant en œuvre une approche originale ou en adoptant des pratiques qui lui permettront d’affronter les nouvelles réalités d’un environnement commercial en mutation? Contactez notre salle de presse à l’adresse salledepresse@logimonde.com.


© Logimonde Media Tous droits réservés
Renseignements : salledepresse@logimonde.com
450-689-5060 poste 223